Nous vous avons envoyé un e-mail avec un lien pour réinitialiser votre mot de passe.

FRAIS DE PORT OFFERTS DÈS 40€ | RETOURS GRATUITS

Cabaia
Cabaia
Cabaia
Cabaia

Et pourquoi pas du made in France ?

Vous êtes nombreux à nous poser la question. On a donc décidé de vous en parler en toute transparence car, pour reprendre les mots de Karen sur Facebook : “ C’est bien beau de prôner le durable et l’éthique mais de ne pas produire en France”. On vous a entendu et on va vous expliquer. L’explication qui suit n’a pas pour but de défendre un modèle plutôt qu’un autre mais plutôt d’être transparent sur notre vision, nos choix et les enjeux liés à ces choix.

Le point de départ

Depuis notre création en 2015, notre mission est de permettre à chacun d’affirmer sa différence de façon responsable et cela passe par la commercialisation de produits innovants, colorés, de qualité et faits pour durer. Par “chacun” nous voulons dire “tout le monde”, ce qui nous impose de faire des produits qui soient accessibles à tous, même en terme de prix, pour démocratiser l’innovation et la durabilité.

C’est pourquoi nous mettons un point d’honneur à proposer un prix équivalent aux marques “normales” alors que nous proposons des produits plus innovants et de meilleure qualité (vérifiés par des tests indépendants INTERTEK).

Comment réaliser ceci :

Nous avons fait le choix de commencer par une distribution “physique”. Nous avons ainsi commencé par ouvrir des magasins éphémères et à distribuer nos produits chez des magasins indépendants (Big Up à Princesse Lala, notre première revendeuse à Paris près de Bastille).

Cela nous a permis d’employer plus de 20 personnes en France dès la première année et de proposer à vos magasins de proximité une offre innovante, colorée.

Aujourd’hui nous comptons plus de 1 000 revendeurs en Europe dont 500 en France. Nous avons 23 magasins éphémères par an et 2 magasins pérennes en projet, ce qui nous permet d’employer plus de 60 personnes à l’année en France.

Mais ceci n’aurait pas été possible sans réaliser la production à l’étranger  

Pour que notre modèle fonctionne, nos produits doivent être de la meilleure qualité, nos revendeurs indépendants et nous même devons gagner de l’argent (pour payer les salaires, les charges, les loyers des magasins, la TVA et autres taxes françaises) et avoir un prix aligné sur la concurrence.

Ainsi pour faire cohabiter ces 2 points nous avons commencé avec une usine en Pologne pour nos bonnets. Celle-ci produit les meilleurs bonnets en Europe en terme de qualité (testés indépendamment par Intertek) et nous pouvons donc aujourd’hui vous les proposer dès 35€.


Une autre réalité est à prendre en compte, le tissu industriel textile français s’est affaibli bien avant que nous existions et aujourd’hui dans de nombreux domaines nous ne sommes pas les plus compétents (et ça nous fait mal au coeur de l’admettre). Par exemple pour la maroquinerie, nous pouvons vous proposer une garantie à vie car nous produisons en Chine dans l’une des meilleures usine du pays qui a une expertise de 30 ans dans le domaine auprès des plus grandes marques.

Et si nous produisions en France avec notre modèle ? :

Pour vous donner un exemple concret sur le bonnet, si nous produisions un bonnet classique à pompon de qualité moyenne nous parviendrons à vous le proposer à 35€ TTC.

Sauf qu’on ne veut pas faire de bonnets “normaux” et encore moins qui soit de qualité moyenne : ainsi un bonnet équivalent à nos bonnets actuels produit en France vous serait vendu environ 60 € TTC. On serait donc loin d’un accessoire accessible.

Vous pouvez aussi vous dire “c’est bien beau de parler de votre modèle, mais il en existe d’autres “. Et vous auriez raison. Les modèles sans revendeurs, ni magasins existent et passent par de la vente internet uniquement.

Dans ce cas il n’y a pas 10 000 solutions, il faut faire la publicité sur internet et la marge va à Facebook et Google au lieu d’aller aux revendeurs . Il y a aussi l’option de s’interdir de faire de la pub et de rester une marque de niche. Dans l’un ou l’autre des cas cela ne va pas du tout dans le sens de notre mission.

Nos requis éthiques

Une dernière chose que nous entendons parfois de Karen (encore elle) “ Comment peut-on faire des gammes durables en fabriquant loin de la France”.

La durabilité des produit est en grande partie lié aux matières qu’on utilise, et ceci ne dépend pas vraiment de l’usine car c’est nous qui allons chercher les matières avec la meilleure qualité et ce comportant une part de recyclé , ou avec un impact faible. Nos fabricants utilisent eux cette matière et la transforment car ce sont des ateliers : ainsi il est tout à fait possible (et nous le faisons) de produire un sac 100% recyclé en Chine ou un bonnet éco-conçu en Pologne.

Voici une liste des initiatives sociales et environnementales mises en place nous permettant de fabriquer de façon durable à l’étranger :

  • Usines certifiées BSCI ou SMETA
  • Audit bi-annuel sur la base de notre code de conduite issu des requis de la FAIR WEAR fondation
  • Connaissance complète de nos filières d’approvisionnement
  • Matériaux recyclés certifiés (garantissant l’origine des matière premières)
  • Transport par bateau pour les destination les plus lointaines

Toutefois nous ne sommes pas entièrement satisfaits de ce modèle et travaillons au quotidien pour explorer de nouvelles pistes et nous remettre en question afin de permettre à chacun d’affirmer sa différence de la manière la plus durable possible.

On espère vous avoir permis de comprendre pourquoi nous avons choisi ce modèle et les enjeux liés et vous assurons qu’on restera toujours basés en France et que nous paierons toujours nos impôts en France, on aime trop les râleurs (c’est pour toi Karen) et le bon pain.

Emilien - Co-fondateur de Cabaïa