Frais de port offerts dès 40 €
0
Ajouté au panier
    Vous avez produits dans votre panier
    Vous avez 1 produits dans votre panier
    Total
    PAYER Continuer les Achats

    Blog #2

    L'ÉQUIPE CABAÏA ? DES TALENTS CACHÉS !

    Nouvelle semaine = Nouvelle Interview !
    Cette semaine, au détour d'un chalet d'altitude, on a croisé le chemin de Jakmine Baud : vendeuse pop-up chez Cabaïa !

    Hello Jakmine ! Pour ceux qui ne te connaissent pas, peux-tu te présenter et nous expliquer ce que tu fais de beau dans la vie ?
    Hello l'équipe !

    Alors, je suis Jakmine Baud, je viens de la montagne (Annecy/Chamonix) et grâce à ma famille de grands skieurs, j'ai eu la chance de skier dès le plus jeune âge !

    Très vite, je me suis tournée vers le biathlon en compétition.

    En plus du sport, j’ai une formation en technique de commercialisation, que j’ai allié avec le ski-études du côté d'Annecy.
    J’ai arrêté ma carrière il y a trois ans et depuis je travaille principalement dans la vente, dans différents magasins (comme Cabaïa hehe!) ! En plus, je gère différentes activités en temps que travailleur indépendant : monitrice de ski/ski alpin, animatrice lors d'initiations au biathlon, modèle photo pour des marques de sport et je travaille également en événementiel dans les Alpes !

    Chez Cabaïa, j’étais conseillère en vente sur le pop-up d’Annecy, en contrat de 21h, ce qui me permettait de continuer mes activités sur le côté !

    Cela ne te manque pas trop de bosser avec nous (fais attention à ce que tu dis ahaha) ?
    Haha. Oh non, ça ne me manque pas trop parce que j’ai enchainé directement avec d’autres activités et d’autres projets par la suite.. Mais lorsque la saison s’est terminée, il est vrai qu’avec mon responsable (avec qui je m’entendais bien), on s’est dit que cela allait nous faire bizarre de ne plus avoir notre routine de venir sur le pop-up !
    D'où t'es venue l'idée de te mettre au Biathlon ?
    Au départ, j’ai commencé en Ski Alpin et comme j’avais plus un profil endurant, je suis partie sur le Ski de Fond. À l’époque, il y avait Raphael Poirée, la star du biathlon français, je l’ai vu à la télé et je me suis directement mise au biathlon !

    Ça a plutôt bien fonctionné, alors je suis partie habiter à Villard-de-Lans : ville spécialisée où tous les grands biathlètes s'entraînent comme Martin Fourcade, Marie Dorin-Habert..
    De bons amis à moi !

    J’ai passé 4 ans en Équipe de France, j’ai évolué sur le circuit IBU Cup : le circuit de Coupe du Monde B et lorsque nos résultats sont bons sur ce circuit, on monte en Coupe du Monde !
    De mon côté, j’ai fait des va et vient entre l’IBU et la Coupe du Monde.
    Je suis également passée par les circuits européens.
    Dans ta carrière, il y a forcément eu des moments heureux et d'autres plus compliqués, tu nous en dis un peu plus ?
    Le pire ? Ma première Coupe du Monde !

    En fonction de notre arrivée en coupe, on a des dossards plus ou moins importants.
    Pour cette coupe, je devais partir en fin de journée ! En général, les tests de ski se font vers midi.
    Suivant le type d’épreuve, le départ de la course peut se faire vers 15h, mais si tu es le dossard 100 par exemple, tu pars après 16h30. J’ai donc commencé ma première coupe du monde assez tard..
    Scénario catastrophe, début d'épreuve : beau temps avec énormément de soleil !
    Fin d'après-midi : tempête de neige pour mon départ..
    Au final, c'est certainement la course que j’ai le plus détesté de ma carrière ! J'étais vraiment crispée derrière ma carabine !

    Désolé mais il n'y aura pas qu'un seul meilleur souvenir parce que j’en ai eu plusieurs qui m'ont marqué !
    Forcément des victoires personnelles et en équipe qui sont toujours sympas à vivre en IBU Cup.
    Mais si je devais en retenir un seul, cela serait ma dernière participation aux Championnats de France qui s’est terminée par une victoire !
    La course parfaite avec un 20/20 au tir, tout en me faisant vraiment plaisir !
    Des petites astuces pour faire redescendre la pression avant tes compétitions ? Un petit rituel ? Une habitude ?
    Avant les compétitions, j’aimais bien être toute seule.
    Il y a beaucoup de biathlètes qui apprécient d'écouter de la musique avant la course ou alors discuter et rigoler ensemble. J'aimais faire ma préparation seule : je n’écoutais pas forcément de la musique parce que je gardais une oreille sur ce qui se passait autour de moi !

    J’avais pour habitude de repasser sur le pas de tir avant le course, regarder les fanions qui indiquaient le sens du vent et pour finir je prenais le temps d'observer/analyser les différents aspects et zones techniques du tracé de la course !

    D'un point de vue plus général, lors des veilles de courses, lorsqu’ils nous donnaient nos dossards..
    Si j’avais le 17 : je savais que j’allais faire une bonne course, cela a toujours marché !
    Comme un chiffre fétiche !
    Un conseil pour les personnes qui souhaiteraient se mettre au biathlon et devenir le futur Martin Fourcade ?
    Si l’on souhaite vraiment s’y mettre, pour une pratique professionnelle ou personnelle, il est certain qu'habiter proche d'un massif montagneux ou pratiquer le ski de fond aide forcément !
    Après, il suffit de rester à l'affût d'événements ou d'initiations ! Il y a beaucoup de clubs qui proposent la découverte du biathlon, même l'ESF, ou encore des organismes indépendants.
    Un trait de caractère qu’il faudrait avoir pour être un bon biathlète ?
    Humble.
    C'est un sport qui te rend humble, autant lors des épreuves que dans le vie de tous les jours !

    C’est un sport qui t’apporte énormément ! Il t’oblige à toujours te remettre en question car tu dois être très bon dans deux disciplines et savoir réunir ces deux compétences au bon moment.

    Il faut être fort très tôt et garder en tête que la concurrence est importante.
    Ensuite, il faut savoir faire la part des choses ! En tir par exemple, être dans ses pensées peut déstabiliser ton résultat et ta concentration. Alors que, si tu es concentré et motivé, grâce à une bonne série, jusqu'au dernier moment tu peux changer le cour d'une course et te retrouver en tête !

    C'est obligatoire de rester humble et lucide dans ce sport.
    Si tu restes dans ce que tu sais faire et que tu n’as pas le succès qui te monte à la tête, tu peux réussir comme Martin de courses en courses.
    Il a ses qualités et cette personnalité, qui lui permet, malgré la concurrence très forte, de tout gagner.
    Durant ta carrière, tu as été une championne parmi les champions de cette discipline, tu peux nous en dire plus sur les champions actuels ?
    Martin, au départ il était un peu un “fou-fou” !

    Un petit diamant très bon en triathlon et ski de fond et qui s’est mis au biathlon.
    Un jeune dragueur avec les filles avec beaucoup de tchatche haha ! C'est ce qu'il lui permet aujourd’hui de communiquer aussi bien avec les médias parce qu’il adore ça !
    Il gère toute son image, il répond aux journalistes et partage lui-même son contenu sur ses réseaux sociaux.

    Ce qui m’impressionne chez lui, c’est qu’il a une très belle personnalité et pour le connaître personnellement, le succès ne lui ait pas du tout monté à la tête.
    Il a toujours été très généreux et il a une vie incroyable, de sa femme, à sa famille, jusqu’à sa carrière. On dit toujours qu’il y a des “vies parfaites” et c’est exactement le cas avec Martin parce qu’il a tout réussi.
    Toi qui habite Annecy/Chamonix : C'est quoi tes bonnes adresses locales ?
    Chaque Printemps, il y a un gros événement du côté de Chamonix qui s’appelle Unlimited Festival qui ramène beaucoup d’artistes : des DJs comme Synapson etc..
    Cette année, cela se passe à l’Aiguille du Midi !

    Ensuite, du côté de Chamonix, on retrouve énormément de Suédois et d’Anglais qui nous ont ramené leurs concepts de restaurations avec des buffets remplis de Healthy food (miam!).
    Ça ne coûte pas cher et les repas sont vraiment travaillés.

    Pour finir en beauté, il y a toute la rue des Moulins du côté de Chamonix avec des cafés et des bars sympas pour sortir !
    Quelle est la chose la plus dingue que tu comptes faire cette année ?
    Ce n’est pas vraiment un projet que je me suis fixée, mais je suis enceinte haha !
    Je serai Maman d’ici Septembre !

    Quand j’ai arrêté le biathlon, je ne voulais absolument pas être dans le train-train quotidien..
    J'ai toujours voyagé à droite à gauche et enchaîné les projets : je suis un peu une pile électrique !

    C’est la première année où je prends vraiment du temps pour moi.
    Selon toi, quel serait l'objet incroyable que Cabaïa devrait inventer ?
    Un bonnet chauffant : ça serait génial !
    Plutôt connectée à ton téléphone ou à la nature ?
    Nature !
    Même si on est tous connectés à nos téléphones etc..
    Je suis du genre à me dire “allez lâche ton portable !”..
    Athlète, voyageuse.. Une chose que tu as vécu et qui t’a vraiment marqué ?
    L’Été dernier, je suis allée au dernier concert de Coldplay au Stade de France !
    Cela faisait vraiment longtemps que je voulais y aller, il a marqué énormément de moments lorsque j’étais plus jeune en biathlon : ça m’a beaucoup émue d’y aller !
    Le meilleur endroit selon toi pour se déconnecter ?
    Alors j'ai deux réponses pour celle-là !
    Un endroit accessible au quotidien pour moi : ça serait en montagne (forcément haha!)
    du côté de Chamonix, au bassin d’Argentières : où je pars régulièrement en randonnée sur le glacier !

    Après, j’ai la chance de pouvoir pas mal voyager et c'est assez rare lorsque je me dis: “oh j’aimerai bien y retourner” mais je rêverai de retourner à Bali ! J’y suis allée en road trip pendant trois semaines avec une amie et j’aimerai vraiment y retourner pour découvrir de nouveaux endroits !
    Et pour finir.. Tu ne pourras pas y échapper..
    La blague de la fin ?
    Pas forcément une blague mais plutôt un motto qui me fait toujours sourire :

    “LIVE IT UP !”
    MERCI beaucoup Jakmine pour avoir répondu à nos questions et bon courage pour la fin de ta grossesse ! <3

    De notre côté, on part au ski la semaine prochaine !
    On tâchera de faire aussi bien que toi sur les pistes.. Promis !

    D'ailleurs, n'hésitez pas à nous suivre nos aventures sur Instagram !
    On vous partagera nos meilleurs moments en story !

    SUIVEZ NOS AVENTURES ICI !