Nous vous avons envoyé un e-mail avec un lien pour réinitialiser votre mot de passe.

LIVRAISONS SANS CONTACT | RETOURS PROLONGÉS JUSQU'AU 10 JANVIER #MAGIEDENOEL

Shanty Baehrel "J'écris des blagues sur des biscuits"

Shanty Baehrel : "J'écris des blagues sur des biscuits"

On vous présente la bisqueen de Shanty Biscuits ! Ce qu'elle a fait de plus fou dans sa vie ? Se lancer dans la personnalisation de biscuits, en y apposant son humour décapant et une auto-dérision à toute épreuve. Que ce soit pour un mariage ou un anniversaire, pour demander une augmentation ou pour quitter son mec, Shanty Biscuits nous régale et nous fait rire, en toutes situations. A croquer sans modération.

SALUT, TU FAIS QUOI DANS LA VIE ?

J'écris des gros mots sur des biscuits ! Enfin pas que, mais c'est le plus marrant...

QU'EST CE QUI FAIT DE TOI UN PROFIL GENIUS ?

J'en suis arrivée là un peu par hasard car j'ai eu l'idée suite à un cadeau d'anniversaire qu'on m'a fait. J'ai commencé à faire les biscuits dans ma cuisine just for fun et ça a grandi petit à petit.

 

Mon "genius" a été d'assumer mon parcours, qui je suis et de suivre mon intuition. C'est quand j'ai commencé à libérer ma créativité, à être moi-même, à mettre des blagues sur les biscuits et des messages impertinents que Shanty biscuits a vraiment décollé.

QUELLE EST TA PIRE GALÈRE ET TON MEILLEUR SOUVENIR DANS CETTE AVENTURE ?

Ma pire galère a été le jour où je me suis fait livrer mes machines (pour produire en plus gros volumes), j'ai mis la pâte dedans et... rien ne marchait ! Vu le prix des machines il y avait de quoi pleurer (rires). On a passé des semaines à tâtonner avant de réussir à les faire fonctionner, et aujourd'hui encore des choses nous échappent !

 

Un super souvenir : les journées où on croule sous les commandes à Noël ou à la Fête des mères. Tout le monde va aider en production et on réussit toujours à faire partir tous les colis dans les temps. Ce sont toujours des moments d'équipe super forts !

 

LA QUALITÉ ET LE DÉFAUT QUI T’ONT LE PLUS SERVI DANS TON PARCOURS ?

La qualité qui m'a le plus servi : le fait de ne pas avoir de diplôme et d'être partie de rien. Le fait d'être "sans filet", de me dire que c'était ma seule chance d'avoir un travail cool et de pouvoir être ambitieuse m'a poussée à me donner à fond, à travailler non stop, à faire face à mes doutes et très important, à prendre soin de chaque client.

 

Le défaut : je n'ai pas de diplôme et je suis partie de rien, ce n'est pas facile de ne rien y connaître et de tout faire en tâtonnant. J'ai donc fait beaucoup d'erreurs, Shanty Biscuits a mis du temps à grandir, à se structurer. J'ai fini par recruter Lolo pour combler ce manque ! (ndlr Laurent, son bras droit)

TA PLUS GRANDE FIERTÉ DANS CETTE AVENTURE ?

Recevoir des messages de personnes qui me disent que je les inspire et que mon histoire ou quelque chose que j'ai dit ou fait les a aidés ou leur a fait du bien. C'est génial de pouvoir avoir un impact même petit sur des gens que tu ne connais pas, de savoir que des gens te font confiance et utilisent tes biscuits pour faire plaisir à des proches et marquer les moments importants de leur vie.

 

Une erreur, un échec, qui t’a finalement permis de rebondir on fire ?

Une séparation difficile avec des associés, je pensais vraiment que la boîte aller s'arrêter. Quand je m'en suis sortie, j'étais en mode "yolo" maintenant je vais mettre ce que je veux sur Instagram et insuffler un coup de folie dans la marque. C'est là où j'ai "free my genius", libéré ma créativité et que Shanty Biscuits a pris un virage qui a tout changé.

Ce que tu aimerais dire à ceux qui n’ont pas encore osé se lancer ?

Quelque soit ce dans quoi vous voulez vous lancer (un job, un projet, quelque chose à dire ou à faire), il faut suivre son intuition avant tout. Ne pas trop écouter les autres, ne pas faire les choses pour quelqu'un ou pour ressembler à quelqu'un mais le faire parce qu'on sent un truc en nous qui nous y pousse. Un mélange d'adrénaline, de papillons dans le ventre et de yolo !

 


Aime : Dalida, les livres, les sushis
N'aime pas : le métro bondé, les hypocrites

Aliénor - Brand Content Manager